Lock-out : Nouvel ultimatum imposé aux joueurs

novembre 6, 2011 Pas de commentaire »

Malgré la présence de George Cohen, qui était arrivé aux négociations de ce week-end avec 6 propositions concrètes, joueurs et propriétaires ne sont toujours pas parvenus à un accord. Les deux camps ont pourtant discuté plus de huit heures dans la nuit de samedi à dimanche. En vain.

« Le médiateur est venu avec une proposition portant sur six points essentiels, » a expliqué Stern. « D’abord, un partage des revenus flexible entre 49 et 51% selon les circonstances. Si l’économie est bonne, les joueurs retrouveront l’équivalent de leur 57% initial. Ensuite, les équipes qui paient la ‘‘ luxury tax ’’ auront une ‘‘ mid-level exception ’’ de seulement 2,5 millions de dollars sur 2 ans. Ils n’auront pas le droit aux ‘‘ sign-and-trade. »

Des propositions que les joueurs refusent et trouvent tout simplement « inacceptables ». Résultat, la réunion s’est achevée sur « un ultimatum » des proprios qui laissent aux joueurs jusqu’à mercredi pour y réfléchir avant de revenir à des conditions beaucoup plus dures (NDLR: l’offre pourrait redescendre à 47% pour les joueurs comme le réclame un groupe de propriétaires dont fait partie Michael Jordan).

« Clairement, cette offre est inacceptable, » a affirmé Derek Fisher. « À aucun moment, nous arriverons à 51% comme ils le promettent. Ce n’est pas une proposition, mais un ultimatum. C’est un nouveau jour triste pour les fans et les employés. Nous avons fait des efforts mais nous ne savons plus quoi faire pour combler le fossé qui nous sépare de la NBA ».

Un fossé qui semble plus profond jamais à tel point qu’on parle déjà d’une décertification du syndicat (NDLR: dissolution du syndicat qui permettrait aux joueurs de saisir individuellement en justice la NBA).

À lire aussi