Et Jason Richardson pris feu…

février 12, 2012 1 commentaire »

Je suis un compétiteur et j’aime quand les gars font du trash-talking avec moi. Mais ce gars avait dépassé la ligne et je devais lui montrer qui j’étais.

Chambré par un supporter assis près du banc après un début de match très moyen (3 points en première période), Jason Richardson a pris feu après la pause en inscrivant 28 de ses 31 points (11/18 aux tirs, 9/11 à 3 pts) et 8 de ses 9 tirs primés pour mener Orlando à la victoire 99-94 face à Milwaukee.

« J’ai mis un seul shoot en première mi-temps et quand je suis rentré dans le vestiaire, j’ai repensé à ce qu’il (le fan) m’avait dit. J’y suis retourné et j’ai tout donné pour prouver que j’avais encore du jus ».

La preuve en images…

À lire aussi