Stern aimerait changer les règles pour éviter le hack-a-dwight

décembre 6, 2012 Pas de commentaire »

Présent à NOLA ce mercredi soir, pour le match entre les Lakers et les Hornets, David Stern, le commissaire de la NBA, n’a pas échappé aux questions sur le sujet du moment, le hack-a-dwight.

Cette tactique qui consiste à faire des fautes loin du ballon sur un mauvais shooteur aux LF pour ainsi récupérer la possession, comme les Rockets l’ont parfaitement réussi avec Dwight Howard, semble énerver Stern qui aimerait changer un point de règlement pour ne pas voir ces méthodes se généraliser.

Il y a quelques années déjà, la ligue a mis en place une règle qui empêche d’utiliser cette tactique dans les deux dernières minutes d’une rencontre. En effet, à ce moment du match, les fautes intentionnelles loin du ballon sont sanctionnées par un (ou deux lancers) et la balle est rendue à l’équipe victime de la faute.

Une règle que Stern aimerait généraliser à l’ensemble du match.

« J’aurais aimé voir le règlement modifié pour rendre la règle des deux dernières minutes valable à toute la rencontre. L’an dernier, on est arrivé à un point où il se jetait sur les joueurs dès le premier quart-temps. Je pense que c’est ridicule. »

« Nous avons essayé de la changer l’an dernier au moment où tout le monde se mettait à faire des fautes sur Tiago Splitter dès le début de la rencontre, mais le comité n’a pas voulu le faire. La vérité, c’est qu’il y a beaucoup de puristes du basket – et je peux comprendre leur point de vue – qui disent : ‘pourquoi ils n’apprennent pas à mettre leur lancers ? Ils sont supposés être des pros !’ »

Depuis le début de la saison, Howard est le joueur qui a shooté le plus de lancers-francs avec 211 tentatives pour seulement 99 réussis (46%). Le deuxième est loin derrière puisqu’il s’agit de Kevin Durant (165 tentés pour 149 réussis). Et puis l’ailier du Thunder se retrouve lui sur la ligne pour d’autres raisons…

Via ESPN.

À lire aussi