Mike D’Antoni ne veut pas sortir Howard pendant le hack-a-Dwight

décembre 5, 2012 Pas de commentaire »

Lors des deux dernières défaites contre Orland et Houston, Dwight Howard a shooté à 50% sur la ligne des lancers lorsque les adversaires des Lakers ont utilisé la stratégie du hack-a-Dwight (12/24 ; 17/37 au total).

Forcément, la première réaction est de se dire que c’est beaucoup trop de points laissés en route, particulièrement dans le money time. Mais Howard en est à sa 9ème saison en NBA et shoot depuis ses débuts à 58% en carrière aux LF. Difficile d’imaginer qu’Howard va tout d’un coup s’améliorer et devenir un shooteur fiable.

Alors la solution ne serait-elle pas de sortir le pivot des Lakers lorsque ses adversaires commencent le hack-a-Dwight ? Pas pour Mike D’Antoni

« Il n’est pas la raison pour laquelle notre défense est tombée en panne lors des deux derniers matchs. Il va travailler et surmonter cet obstacle. Si vous le sortez maintenant, qu’allez vous faire ? Vous allez le sortir tout le temps ? Vous avez un joueur qui va devenir votre franchise player, vous ne pouvez pas lui faire ça. Ce n’est pas lui la cause du problème… »

Le problème, c’est qu’en plus de permettre aux adversaires de revenir dans le match, le hack-a-Dwight casse également le rythme de l’attaque des Lakers, à l’image de Kobe Bryant qui était chaud avant de faire un 1/4 aux shoots dans les dernières minutes du match.

À lire aussi