Mitch Kupchak : « On a jamais dit qu’on attendrait la réponse de Phil Jackson »

novembre 14, 2012 Pas de commentaire »

Si Mike D’Antoni est aujourd’hui le coach des Los Angeles Lakers, les choses auraient pu être bien différentes si Phil Jackson n’avait pas demandé un délai de réflexion au moment de son meeting avec les dirigeants californiens.

« Nous serions revenus immédiatement et on aurait décidé de ce qu’on aurait fait avec Jerry Buss, ce jour-là, » a ainsi expliqué Mitch Kupchak, le GM des Lakers.

À la place, Jackson a demandé deux jours supplémentaires pour réfléchir à un possible retour, 18 mois après sa retraite.

Mais les Lakers n’ont pas attendu et ont décidé d’engager Mike D’Antoni, le jour suivant.

« Il n’y avait pas réellement un accord pour attendre la réponse de Phil (Jackson) le lundi, » a expliqué Kupchak. « Il nous a dit qu’il reviendrait vers nous, je peux comprendre qu’il ait pu l’interpréter comme : « les gars, attendez ma réponse avant de faire votre choix », mais je pensais avoir été clair en lui expliquant que j’avais d’autres candidats à voir. Je lui ai dit que j’avais un job à faire. »

Et, son job l’a obligé à appeler un coach qui lui a fait gagner 5 titres à minuit, le dimanche soir, pour lui annoncer qu’il n’avait finalement pas le poste.

« Dans ce genre de situations, on ne parle pas beaucoup. Il était très élogieux à propos de Mike (D’Antoni). De mon côté, je lui ai expliqué qu’on pensait que Mike était le bon choix par rapport à l’effectif et au basket que nous souhaitions installer. Ce n’est jamais très agréable d’appeler quelqu’un à minuit pour lui annoncer qu’il n’a pas le job mais l’autre solution était d’attendre le lundi matin et cela aurait pu être pire. »

Via Mike Bresnahan of the Los Angeles Times

À lire aussi