Phil Jackson : « J’avais la certitude de pouvoir faire le boulot »

novembre 13, 2012 1 commentaire »

Alors qu’on l’a accusé de « demander la lune », Phil Jackson a tenu à donner sa version des faits et à raconter comment c’était vraiment déroulé son non-retour à la tête des Los Angeles Lakers.

« Samedi matin, Jim Buss m’a appelé pour me demander s’ils pouvaient passer me rendre visite. Je ne les avais pas sollicité ni demandé quoi que ce soit, mais je les ai accueilli chez moi, lui et Mitch Kupchak, pour discuter de mon possible retour aux Lakers en tant que coach principal. Nous avons parlé pendant plus d’une heure et demie. »

Comme les sources de la ligue l’indiquaient, à aucun moment Jackson et les dirigeants de la franchise n’ont parlé d’un éventuel contrat. Jim Buss et Mitch Kupchak lui avait même donné un délai de 48h pour prendre sa décision.

« À aucun moment, nous n’avons discuté de conditions contractuelles. Nous avons conclu la conversation par une poignée de main et avec la certitude que j’avais jusqu’à lundi pour prendre ma décision. Dans le même temps, je leur ai bien fait comprendre que j’avais la certitude de pouvoir faire le boulot. »

Mais, finalement, les Lakers ont changé d’avis au dernier moment, préférant faire venir Mike D’Antoni.

« J’ai été réveillé à minuit le dimanche par un coup de téléphone de Mitch Kupchak. Celui-ci m’a annoncé que les Lakers venaient de signer Mike D’Antoni pour trois ans et qu’ils pensaient que c’était le meilleur coach possible pour l’équipe. La décision est celle des Lakers. J’ai été très heureux de voir l’engouement des fans qui ont demandé mon retour. C’est la principale raison pour laquelle j’ai envisagé la possibilité de revenir. »

Via The OC Register.

À lire aussi