Smush Parker : « Si je n’ai pas été conservé, c’est parce que je ne me suis pas incliné devant Kobe »

octobre 12, 2012 7 commentaires »

Après les déclarations de Kobe Bryant, qui expliquait récemment que son ancien coéquipier, Smush Parker, n’avait pas le niveau NBA, la radio Hard 2 Guard Radio a décidé de joindre l’ancien meneur de jeu des Lakers pour avoir une réaction à ces commentaires.

Extraits.

« Je ne sais pas quoi dire. Ça me fait rougir de voir que mon nom puisse sortir de la bouche d’un tel homme, » a t-il d’abord répondu. « Vous ne pouvez pas remettre en cause sa carrière. Vous ne pouvez pas remettre en cause ce qu’il a fait pour le basket. Son éthique de travail est incroyable. Il n’y a pas de haine chez moi. C’est un vrai joueur de basket, vous avez pu le voir tout au long de sa carrière. Mais ce que je n’aime pas, c’est l’homme qu’il est. Sa personnalité. La façon dont il traite les gens. Je n’aime pas cette partie de Kobe Bryant. »

Smush Parker a ainsi rappelé que lors de ses deux saisons aux Lakers, Kobe ne lui adressait pas du tout la parole. L’arrière des Lakers voyageait avec ses gardes du corps et se mettait lui même souvent à l’écart du groupe.

« Le basket est un sport d’équipe, c’est le collectif qui est important. Ce n’est pas un sport individuel. Ce n’est pas le tennis ou le golf, c’est un sport d’équipe. Et quand vous êtes la star de votre équipe, vous devez aider vos coéquipiers. Vous devez les aider à se sentir appréciés. Il n’a jamais fait ça. Nous étions coéquipiers et nous ne parlions que de basket, sur le terrain. Mes seules discussions avec lui portaient sur la façon de lui donner la balle. »

« Pendant les voyages en avion, Kobe était avec ses gardes du corps. C’est avec ces gars-là qu’il parlait. Il allait se mettre à l’arrière de l’avion, seul, loin du reste de l’équipe. »

À l’époque, Parker raconte que Bryant ne faisait aucun effort pour se lier avec ses coéquipiers et qu’à l’inverse, il fallait même gagner son respect pour pouvoir lui parler. Une situation que n’aurait pas supporté l’ancien meneur de jeu et qui serait à l’origine de son départ de Los Angeles.

« J’avais réussi mes workouts avec les Lakers, j’avais battu tous les autres meneurs pour obtenir une place dans l’équipe. Donc, au milieu de la première saison, j’ai essayé d’avoir au moins une conversation avec lui – c’était mon coéquipier, mon collègue, ça me semblait normal. J’ai donc essayé de lui parler de football, mais il m’a dit que je ne pouvais pas lui parler, qu’il fallait que je lui prouve plus de choses pour gagner le droit de lui parler. Il était vraiment sérieux. »

« La raison pour laquelle je n’ai pas été conservé après mes deux ans, c’est parce que je ne me suis pas incliné devant Kobe Bryant. Je ne lui ai pas léché le cul. Je ne lui ai pas léché les pieds. Honnêtement, à la fin de la deuxième saison, j’ai arrêté de lui passer le ballon. Je ne le regardais plus. »

« Peu importe, parce que quand Kobe est heureux, les Lakers sont heureux. Quand Kobe sourit, l’équipe aussi. On devrait les appeler les Los Angeles Bryants. »

En ce qui concerne les premières déclarations de Kobe Bryant, sur son niveau de jeu, Smush Parker a simplement voulu rappeler à tous qu’il affichait des stats tout à fait corrects à l’époque, et que les autres Lakers ne faisaient pas mieux que lui (11.5 pts, 3.7 pds et 3.5 rbds en 33 min lors de sa première année, et 11.1 pts, 2.8 pds et 2.5 rbds en 30 min lors de sa deuxième saison).

« Kobe déclare que je suis le plus mauvais meneur de jeu et que je n’aurais jamais dû être en NBA. Mais comme dit Jay-Z, les gens mentent mais pas les nombres. Allez voir mes stats. Si je ne méritais pas d’être en NBA, pourquoi je suis dans le top 3 de toutes les catégories des Lakers ces années-là ? »

Lors de la saison 05-06, Parker était le troisième meilleur scoreur et passeur de l’équipe, le deuxième aux interceptions et aux trois points marqués. Il était 4ème aux points et à la passe, et premier aux interceptions la saison suivante.

Via Larry Brown Sports.

À lire aussi