Terry Stotts veut utiliser Aldridge comme Nowitzki

septembre 12, 2012 Pas de commentaire »

Lors des dernières années, Terry Stotts a été l’un des assistants de Rick Carlisle du côté de Dallas. Maintenant, il est le coach principal de Portland et compte bien amener un peu de Texas chez les Blazers. Surtout, il souhaite utiliser LaMarcus Aldridge comme Dallas utilise Dirk Nowitzki.

« Je veux essayer quasiment tout ce que nous avons fait avec Dirk pour mettre LaMarcus (Aldridge) dans une zone de confort. Il est quasiment au même niveau que Dirk à mi-distance. Dirk peut probablement shooter d’un peu plus loin mais je souhaite étendre le jeu de LaMarcus. À Dallas, nous avons essayé d’isoler le plus souvent Dirk au niveau de la ligne des lancers francs, c’est très difficile pour les adversaires de faire des prises à deux dans cette zone. C’est problématique pour l’équipe adverse. C’est un domaine que nous allons explorer avec LaMarcus et nous allons essayer d’élargir son jeu. Il a 27 ans et peut encore s’améliorer. »

Considéré comme un « génie offensif » par Nowitzki lui même, Stotts sait de quoi il parle, lui qui est à l’origine de la plupart des systèmes offensifs des Mavericks.

L’an dernier, Aldridge attaquait beaucoup au poste (41.3% de ses shoots pris pour plus de 50% de réussite) mais ne jouait pas beaucoup en isolation (5.7% pour seulement 35% de réussite) ou en spot up (8.5%) contrairement à Nowitzki (19.1% en spot up, 11.2% en isolation).

En utilisant Aldridge essentiellement en 4, cela signifie également que le rookie Meyers Leonard devrait avoir sa chance au poste 5 et pourrait même débuter la saison en tant que titulaire.

« J’ai été très impressionné par lui. Je pense que l’on peut dire que Damian Lillard sera notre titulaire au poste de meneur de jeu. Et ce n’est pas parce qu’il faut souvent plus de temps aux intérieurs que Meyers ne va pas débuter. S’il est prêt à commencer dans le cinq dès le premier soir alors ce sera le cas. Mais il est encore un peu tôt pour le dire. »

En pleine reconstruction, Portland pourrait donc débuter la saison avec deux rookies dans le cinq pour accompagner les deux leaders, LaMarcus Aldridge et Nicolas Batum.

À lire aussi