Mayo découvre l’éthique de travail de Dirk Nowitzki

septembre 12, 2012 2 commentaires »

Présent ce lundi pour la conférence de presse des nouveaux arrivants, O.J. Mayo a eu la surprise de croiser Dirk Nowitzki, présent à la salle d’entraînement. L’intérieur allemand était en effet déjà au travail, aux côtés des rookies Jared Cunningham, Bernard James et Jae Crowder, bien avant la date de reprise prévue pour les autres joueurs de l’effectif.

« C’était fou, » a raconté Mayo à MavsFastBreak.com. « Je suis revenu un peu plus tôt et je savais que les rookies seraient à l’entraînement parce qu’ils sont censés venir un peu avant les vétérans. Mais quand j’ai levé les yeux, j’ai vu que Big D (Nowitzki) était déjà là. C’est fou. Je respecte vraiment son éthique de travail et cela résume ce qu’il a fait dans cette ligue. C’est un futur hall of famer. Je suis heureux de venir ici et d’aller à la guerre à ses côtés. »

Un exemple qu’O.J. Mayo aimerait suivre afin de passer un nouveau palier, lui qui possède le potentiel pour devenir l’une des stars de l’équipe. Pour autant, Mayo n’est pas là pour essayer de voler la vedette à Nowtizki et sait très bien qui est le patron à Dallas.

« Je veux bien faire pour lui parce que c’est ce qu’il mérite. Je veux bien faire pour moi, pour la franchise, mais aussi pour lui parce qu’il mérite vraiment d’avoir des travailleurs acharnés et des joueurs dévoués autour de lui. C’est ce que lui a toujours apporté à la franchise. »

« Je sais qu’il a dit qu’il lui restait probablement deux ans avant de partir, mais si on fait tous notre job, qu’on lui facilite les choses et qu’on lui donne l’aide qu’il mérite, j’espère que nous pourrons le garder encore trois ou quatre ans. »

Décevant lors de ses deux dernières années avec Memphis où il avait été relégué sur le banc, Mayo va désormais retrouver une place dans le cinq de départ et un rôle de lieutenant qu’il semble accepter sans sourcilier. Reste désormais à convertir tout cela sur le terrain.

À lire aussi