Magic : « Kobe et Jim Buss doivent se rencontrer et discuter »

février 23, 2012 1 commentaire »

Très critiqué depuis le début de la saison et pointé du doigt dans la mauvaise gestion des cas Odom et Gasol, Mitch Kupchak a reçu aujourd’hui un soutien de poids en la personne de Magic Johnson.

L’ancien meneur de jeu des Angelinos a tenu à rappeler à tout le monde que ce n’était plus Kupchak qui prenait les décisions importantes pour la franchise mais Jim Buss, le fils du propriétaire Jerry Buss.

« Ce n’est plus la situation de Mitch (Kupchak). Mitch ne dirige plus l’équipe. C’est Jim Buss qui prend les décisions maintenant, » a déclaré Johnson ce mercredi. « Mitch doit simplement suivre la direction de Jim Buss et faire ce qu’il veut. Je ne dirais pas que Mitch est le problème. Il va faire son job. »

Son job : trouver un ou deux trades avant la deadline pour améliorer l’équipe en vue des playoffs. Un sujet de discorde au sein des Lakers, notamment avec Kobe Bryant qui n’aime pas la façon dont son front-office gère la situation de son coéquipier Pau Gasol.

Le numéro 24 des Lakers a ainsi ouvertement critiqué ses dirigeants la semaine dernière estimant que les rumeurs de trade autour de Pau Gasol déstabilisaient son équipe. Une déclaration qui avait été très rapidement suivie d’un communiqué de Kupchak qui avait expliqué que l’équipe devait garder toutes ses options ouvertes et donc ne pas dévoiler ses intentions en ce qui concerne l’intérieur espagnol.

« Kobe veut simplement être informé en tant que leader, futur Hall Of Famer, et en tant que gars qui a ramené cinq championnats aux Lakers, » explique Magic. « Il veut plus de communication, sans doute comme il le faisait avec Phil Jackson qui aimait bien travailler avec Mitch. Je pense pas que Kobe aime la relation qu’il a en ce moment avec Jim. Jim Buss et Kobe doivent se rencontrer pour discuter. Le Dr (Jerry) Buss était le roi pour vous emmener déjeuner et pour vous dire ce qu’il pensait et ce qu’il voulait faire de l’équipe. Jerry West était bon aussi. Kobe, Mitch et Jim doivent être sur la même longueur d’onde et après tout ira bien. »

Source: LA TIMES.

À lire aussi